Archives du mot-clé sortir à Paris

Ecocentrique Festival du 2 au 4 juin : focus sur les ateliers DIY

Vous avez vu le fameux documentaire A plastic Ocean ? Je l’ai régardé hier soir sur Netflix, et décidément il est temps de changer nos façons de faire, nos façons de vivre et de nous mettre au VERT ! Ce week-end durant l’Ecocentrique Festival à l’OpenBach on partagera ensemble des méthodes techniques, astuces pour faire sa part à Paris. Et voilà le programme Lire la suite Ecocentrique Festival du 2 au 4 juin : focus sur les ateliers DIY

Publicités

5 terrasses pour se mettre au vert à Paris

Je passe l’été à Paris et l’appel de la nature est irrésistible. J’ai besoin d’arbres. Pour tenir jusqu’à la prochaine balade, j’ai quelques bonnes adresses qui me permettent de boire un verre et/ou bien manger tout en fréquentant des feuillus après le boulot… Lire la suite 5 terrasses pour se mettre au vert à Paris

Disco pique-nique: un repas anti-gaspi et zéro-déchet

La saison des pique-nique est ouverte ! Et vous connaissez mon goût pour les pique-nique zéro-déchet. Samedi dernier, dans le cadre du festival Zero Waste se tenait sur les rives du canal de l’Ourcq une Disco-salade et un pique-nique zéro-déchet, pour résumer : un Disco pique-nique. Et là vous vous demandez peut-être pourquoi je vous parle du disco…

Les Disco Soupes sont des sessions collectives et ouvertes de cuisine de fruits et légumes mis au rebut ou invendus dans une ambiance musicale et festive. Le mouvement est né à Paris en mars 2012 et à ce moment-là, ils ont plutôt fait des soupes. Avant chaque évènement les bénévoles se réunissent, partent récupérer des invendus auprès de marchés et de supermarchés et les cuisinent avec le public.

IMG_7976

En hiver ça ressemble plutôt à ça, et c’est tout aussi poêlant:

IMG_3927

L’été, évidemment, on peut faire des disco-salades, disco-smoothies… Enfin on en fait quand on veut. Actuellement, il y en a une par jour dans le monde me disait Tinou, qui est à l’origine du mouvement. Comme le gaspillage alimentaire est une plaie mondiale, le modèle fonctionne très bien à l’étranger aussi. Et pour monter son propre évènement, il suffit juste de suivre les Discommandements.

Les soupes, salades, jus de fruits ou smoothies ainsi confectionnés sont ensuite redistribués à tous gratuitement ou à prix libre. Il s’agit bien de favoriser une convivialité non-marchande  dans l’espace public.

IMG_7983

Les Disco Soupes permettent l’éducation à une cuisine saine et goûtue, la (re)découverte du plaisir de cuisiner ensemble, et, la sensibilisation du plus grand nombre au gaspillage alimentaire. Et si comme moi vous croyiez que la loi de février 2016 allait mettre fin au gaspillage alimentaire, ben non désolée. Les associations n’ont ni les moyens, ni le temps, ni même les bénéficiaires pour absorber les quantités incroyables de nourriture commandée puis déversée par le commerce dans nos poubelles. Notre festin (des fruits et des légumes d’excellente qualité je me dois de le préciser) a été récupéré auprès de quatre grandes surfaces du quartier en une matinée.

Dans le cadre de ce pique-nique zéro-déchet il s’agissait aussi de mettre l’accent sur les moyens de pique-niquer sans laisser de traces. À Paris, tout au long de l’année Ouishare et Zero Waste France mettent à disposition d’organisations de l’ESS et de l’économie collaborative un stock de matériel pour l’événementiel: le Ouikit.

IMG_7980

Si vous souhaitez rencontrer les bénévoles de Disco Soupe, rendez-vous à l’un de leurs évènements  en France et ailleurs. Et si vous êtes en Île-De-France, ce week-end se tient le Disco-Campus   qui rassemblera « tous les groupes de France et de navet de joyeux bénévoles pour une bonne session de DISCOTAGE ! » avec une belle fête, le dimanche 10 juillet à la friche Miko au parc de la Bergère à Bobigny à partir de 14h plus d’infos ici.

Save

Save

Save

Save

Le troc est de retour

 Je parle souvent ici du minimalisme financier dans la rubrique Zéro Euro. Comme d’autres s’éclatent lors de nocturnes spéciales soldes, je tire une grande joie des échanges sans argent. Certes, je suis consciente que tout le monde a besoin de gagner de l’argent  (enfin pas exactement tout le monde ) mais je me retrouve bien dans la définition que donne Pierre Rabhi dans  Il ne suffit pas de manger bio pour changer le monde:

Lire la suite Le troc est de retour

10000 pas par jour : marcher plus souvent, sans effort

Je suis un peu tombée des nues au début de l’année dernière en découvrant l’appli podomètre sur mon smartphone. Voyez-vous, ce smartphone est un cadeau familial, auquel j’avais  été quelque peu hostile au début, avant d’y développer un vif attachement un peu du genre trouble obsessionnel compulsif. Le podomètre, tous les smartphones en sont équipés, comme ça on peut s’espionner soi-même.
Et  là, j’ai calculé que même en allant travailler à pied à 30 minutes de chez moi, qui plus est par un chemin très agréable, je suis une veinarde,  il me manquait quand même 3000 pas pour atteindre les recommandations de l’OMS ! Je me suis donc mis en tête, comme  résolution pour 2015, de combler ce déficit.

IMG_2244 square des batignolles (c) Ea Marzarte - Small = Beautiful

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande d’effectuer 10000 pas par jour au minimum Lire la suite 10000 pas par jour : marcher plus souvent, sans effort

Simone Lemon, restaurant anti-gaspillage

Simone Lemon est une jolie cantine de quartier du 9ème arrondissement. Sous ses dehors minimalistes et  épurés, c’est un lieu pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

IMG_4034

Lire la suite Simone Lemon, restaurant anti-gaspillage

Et vous que ferez-vous à La Recyclerie ?

Je vous parlais il y a pas longtemps de l’ouverture prochaine dans l’ancienne gare Ornano de la Recyclerie, un lieu où on l’on pratique  l’économie collaborative, le fait-maison, l’échange local. La Recyclerie a ouvert il y a quelques semaines maintenant et verdict : Enfin ! Lire la suite Et vous que ferez-vous à La Recyclerie ?