Archives du mot-clé simplicité volontaire

Un noël à l’ancienne

Je vous souhaite à tous de chaleureuses Fêtes ! Je vous remercie d’être présents et de me suivre dans mes tribulations en quête d’un art de vivre vert à Paris. Cette année pour l’histoire de Noël j’avais envie de revenir sur une tradition qui s’est perdue à l’avènement de Lire la suite Un noël à l’ancienne

L’esprit du Chemin de Compostelle

Le mois dernier, j’ai pris quelques jours pour aller arpenter le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. De Saint-Jean-Pied de Port à Pampelune. 75 kilomètres à pied sur 3 jours. Je ne suis pas croyante. Et pourtant je suis devenu l’espace de ces quelques jours, et pour toujours je pense, un pélerin. Je n’y allait pas pour l’immensité des paysages, ni pour la beauté des montagnes, ni pour le dépassement de soi, c’était simplement une quête  spirituelle. Entrer dans l’esprit du chemin. Marcher, boire, manger, parler, dormir. Recommencer. Vivre la simplicité volontaire au quotidien, ne serait-ce que l’espace de quelques jours. Lire la suite L’esprit du Chemin de Compostelle

Moins c’est mieux

Moins c’est mieux est un documentaire de Karin de Miguel Wessendorf  et c’est une mine d’idées sur la simplicité volontaire.

Lire la suite Moins c’est mieux

Aménager un petit appartement avec un petit budget 2: choisir la récupe… de rue

Si la déco de mon appart’ est années 50, ce n’est pas un choix, mais une série d’heureux accidents : au printemps et à l’automne ces meubles poussent comme des champignons au bas des immeubles de mon quartier. Vous vous rappelez du matelas simplement posé par terre dans la première partie de ce post ? Eh bien il a rapidement été rejoint par des cadeaux offerts par des voisins inconnus. Lire la suite Aménager un petit appartement avec un petit budget 2: choisir la récupe… de rue

Aménager un petit appartement avec un petit budget 1: choisir le minimalisme

Pour aménager un appartement sans se ruiner, le secret c’est le minimalisme. Vivre seul c’est un apprentissage de la connaissance de soi et pour savoir comment on veut habiter chez soi, inutile de passer une après-midi à jouer les hamsters dans un mégastore de meubles en bord d’autoroute.

Habiter un petit espace peut permettre de vivre dans le quartier de son choix, de rester proche de ses amis, de sa famille, d’aller à pied au boulot. Idéalement, les économies réalisées en vivant dans un lieu de taille modeste permettent de profiter de ce que la  ville a à offrir. Et puis on dépense peu d’énergie en chauffant une surface restreinte, pas besoin de voiture, et le ménage est fait en un éclair. Bref habiter petit, c’est vivre sobrement, à sa mesure.

Comment se meubler sans s’endetter ? Pour débuter pensez mansarde d’écrivain, cellule monacale, zen. Un matelas par terre.

Lire la suite Aménager un petit appartement avec un petit budget 1: choisir le minimalisme

Vivre avec 0 euro – vu dans le Porte-monnaie de Rue 89

Avant de me lancer en freelance, l’un de mes petits plaisirs du midi consistait à déguster mon sandwich trop cher à mon ordinateur en lisant le Porte-monnaie de Rue 89.

Le Porte-monnaie, c’est une rubrique où des témoins racontent dans le détail leurs dépenses et leurs revenus. Ensuite ces anonymes sont jugés, parfois lapidés, plus rarement applaudis, dans les commentaires.  La rubrique fait appel à nos bas instincts, mais c’est pour la bonne cause. Les témoignages de mères célibataires qui survivent avec le RSA jouxtent ceux d’un couple qui « peine » à joindre les deux bouts avec 5000 euros. Et on remet en cause notre propre perception de l’argent. Qu’ils soient entrepreneur ou professeur des écoles, croque-mort ou joueur de poker pro, les témoins ouvrent une fenêtre sur ce qui constitue l’absolu nécessaire pour eux. Et c’est fou ce que le nécessaire varie en fonction de la personne.
Le dernier porte-monnaie s’intéresse à Benjamin, routard qui voyage depuis 3 ans pour ainsi dire sans argent, juste en vivant comme Blanche Dubois : en comptant sur la gentillesse des inconnus.

Capture d’écran 2013-03-06 à 17.00.28

————————————————————-

PS: Benjamin Lesage a depuis écrit plusieurs livres disponibles en téléchargement gratuit ici (Merci Benjamin !) : https://sansunsou.wordpress.com/les-livres/