Archives du mot-clé Paris

Faire ses courses en vrac Montmartre – la suite

J’espère que ce début d’année vous trouve en pleine santé, les choses ont pas mal bougé à Paris depuis mon premier itinéraire: Faire ses courses en vrac … à Montmartre . J’avais envie de vous faire partager quelques perles où je m’approvisionne ces derniers temps. Lire la suite Faire ses courses en vrac Montmartre – la suite

Publicités

Ecocentrique Festival du 2 au 4 juin : focus sur les ateliers DIY

Vous avez vu le fameux documentaire A plastic Ocean ? Je l’ai régardé hier soir sur Netflix, et décidément il est temps de changer nos façons de faire, nos façons de vivre et de nous mettre au VERT ! Ce week-end durant l’Ecocentrique Festival à l’OpenBach on partagera ensemble des méthodes techniques, astuces pour faire sa part à Paris. Et voilà le programme Lire la suite Ecocentrique Festival du 2 au 4 juin : focus sur les ateliers DIY

Carrément Ecocentriques

Je voulais vous parler le petit & beau projet qui m’a tenu éloignée de ces pages ces derniers temps.

bannière ecocentrique.jpg

Ecocentrisme : une éthique où le critère d’appréciation d’un acte est la conséquence de cet acte sur l’écosystème, la communauté, l’espèce.

Lire la suite Carrément Ecocentriques

Disco pique-nique: un repas anti-gaspi et zéro-déchet

La saison des pique-nique est ouverte ! Et vous connaissez mon goût pour les pique-nique zéro-déchet. Samedi dernier, dans le cadre du festival Zero Waste se tenait sur les rives du canal de l’Ourcq une Disco-salade et un pique-nique zéro-déchet, pour résumer : un Disco pique-nique. Et là vous vous demandez peut-être pourquoi je vous parle du disco…

Les Disco Soupes sont des sessions collectives et ouvertes de cuisine de fruits et légumes mis au rebut ou invendus dans une ambiance musicale et festive. Le mouvement est né à Paris en mars 2012 et à ce moment-là, ils ont plutôt fait des soupes. Avant chaque évènement les bénévoles se réunissent, partent récupérer des invendus auprès de marchés et de supermarchés et les cuisinent avec le public.

IMG_7976

En hiver ça ressemble plutôt à ça, et c’est tout aussi poêlant:

IMG_3927

L’été, évidemment, on peut faire des disco-salades, disco-smoothies… Enfin on en fait quand on veut. Actuellement, il y en a une par jour dans le monde me disait Tinou, qui est à l’origine du mouvement. Comme le gaspillage alimentaire est une plaie mondiale, le modèle fonctionne très bien à l’étranger aussi. Et pour monter son propre évènement, il suffit juste de suivre les Discommandements.

Les soupes, salades, jus de fruits ou smoothies ainsi confectionnés sont ensuite redistribués à tous gratuitement ou à prix libre. Il s’agit bien de favoriser une convivialité non-marchande  dans l’espace public.

IMG_7983

Les Disco Soupes permettent l’éducation à une cuisine saine et goûtue, la (re)découverte du plaisir de cuisiner ensemble, et, la sensibilisation du plus grand nombre au gaspillage alimentaire. Et si comme moi vous croyiez que la loi de février 2016 allait mettre fin au gaspillage alimentaire, ben non désolée. Les associations n’ont ni les moyens, ni le temps, ni même les bénéficiaires pour absorber les quantités incroyables de nourriture commandée puis déversée par le commerce dans nos poubelles. Notre festin (des fruits et des légumes d’excellente qualité je me dois de le préciser) a été récupéré auprès de quatre grandes surfaces du quartier en une matinée.

Dans le cadre de ce pique-nique zéro-déchet il s’agissait aussi de mettre l’accent sur les moyens de pique-niquer sans laisser de traces. À Paris, tout au long de l’année Ouishare et Zero Waste France mettent à disposition d’organisations de l’ESS et de l’économie collaborative un stock de matériel pour l’événementiel: le Ouikit.

IMG_7980

Si vous souhaitez rencontrer les bénévoles de Disco Soupe, rendez-vous à l’un de leurs évènements  en France et ailleurs. Et si vous êtes en Île-De-France, ce week-end se tient le Disco-Campus   qui rassemblera « tous les groupes de France et de navet de joyeux bénévoles pour une bonne session de DISCOTAGE ! » avec une belle fête, le dimanche 10 juillet à la friche Miko au parc de la Bergère à Bobigny à partir de 14h plus d’infos ici.

Save

Save

Save

Save

L’eau : un bien gratuit et sans emballage

80% du prix de l’eau en bouteille est dû à l’emballage. En buvant plutôt de l’eau du robinet, on peut économiser 10 kg de déchets par an et par habitant. Mais comment boire une bonne eau ?

Un secret bien gardé par les parisiens sont les fontaines d’eau de source. Le bassin  parisien renferme une vaste nappe d’eau souterraine, la nappe fossile de l’Albien. D’une profondeur maximale de 900 mètres, elle représente environ 700 milliards de mètres cubes d’eau locale. Il y a à Paris trois fontaines où chacun peut venir faire le plein d’eau de source de qualité et gratuite: Lire la suite L’eau : un bien gratuit et sans emballage

La consigne est de retour

Dans mon enfance, je n’ai connu la consigne que lors des vacances. Nous les petits avions alors la charge de ramener les bouteilles et on pouvait garder les sous. Quelle idée formidable! Pourquoi n’avait-on pas ça chez nous à Paris ?

henri-cartier-bresson-rue-mouffetard-paris-photographs-silver-print-zoom_550_830
Rue Mouffetard, Henri Cartier-Bresson (1954)

La fabrication et le transport du verre est extrêmement énergivore. Avec  2,3 millions de tonnes par an, le verre représente 49,6% du poids total des déchets ménagers en France. Alors dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, parlons consigne.

Lire la suite La consigne est de retour

Respirer Paris… et survivre. Lutter contre les allergies respiratoires lors d’un pic de pollution

« Respirer Paris, cela conserve l’âme » écrivait Victor Hugo.

Moi perso, ça me file des allergies. Mes chers poumons, aussi affutés qu’un radar Airparif, me l’ont douloureusement fait savoir hier matin: la capitale entre de nouveau dans un épisode de pollution. Les particules fines, issues de la combustion de masse (incinérateurs, gaz d’échappement, chauffage) accentuent l’irritation des muqueuses, abaissent les seuils de réactivité de l’organisme, elles se posent sur les pollens, les font se greffer plus profondément encore dans les bronches.

IMG_4706J’ai longtemps eu des petites allergies printannières, et je ne pensais jamais à en parler à mon médecin.  Lire la suite Respirer Paris… et survivre. Lutter contre les allergies respiratoires lors d’un pic de pollution