Archives du mot-clé Paris secret

Chiner

Hello, hello, vous avez remarqué ? La saison des vide-greniers a commencé ! Mon passe-temps c’est de glaner des objets trouvés  dans la rue, un exemple : regardez-moi ces beautés ! chaises du Canal Saint-Martin (c) éa marzarte Small & BeautifulJ’ai eu du mal à résister à ces chaises art déco aperçues à côté du canal Saint-Martin. Le dossier en bois sculpté était en parfait état  et rénover des assises est  plutôt facile à faire soi-même. De plus des chaises comme celles-là valent leur pesant de cahouètes. Lire la suite Chiner

Publicités

La bibliothèque de Chaillot

Catalogue bibliothèque Chaillot (c) éa marzarteLa bibliothèque de la Cité de l’architecture et du patrimoine est mon lieu de recherche préféré dans Paris. C’est un peu un tunnel spatio-temporel. Lire la suite La bibliothèque de Chaillot

Agriculture urbaine: des poules à Montmartre

Poules en ville (c) éa marzarteJ’avais entendu dire ici que les poules faisaient leur retour sur la butte Montmartre. Elles en avaient été éjectées lors de  l’extension des limites de Paris qui avait fait de ce bout de campagne un quartier populaire. Je suis tombée sur ces jolies poulettes en me balladant du côté du Lire la suite Agriculture urbaine: des poules à Montmartre

Pigalle : un appartement inhabité depuis 1942

visitez-un-tresor-parisien-fige-dans-le-temps-depuis-1942 (c) CorbisSamedi dernier j’assistai à une rencontre avec Marie Maffre, réalisatrice d' »Ainsi squattent-ils » qui suit le combat des militants de Jeudi Noir pour le logement.  A Paris des milliers de personnes sont à la rue quand des milliers de mètres carrés restent inoccupés… Le cinéma La Clef, organise de nouveau ces rencontres les  25 janvier et 1er février. Voici quelques uns de ces mètres carrés à l’abandon dans mon quartier près de Pigalle, un appartement déserté en 1942, où le temps semble s’être interrompu. Lire la suite Pigalle : un appartement inhabité depuis 1942

Le festival Pigalle

Hier soir j’ai suivi l’un des parcours nocturnes guidé par Sylvanie de Lutèce à l’occasion du festival Pigalle. A cette occasion j’ai pu entré dans la mystérieuse villa Frochot dont la fresque de vitrail titillait ma curiosité depuis des années. J’ai assisté pour la première fois à un effeuillage, le premier d’une belle série. J’ai visité une maison démente – où se produisaient la splendide cocotte et l’homme-gorille en photo. Et puis j’ai papoté avec Régine, une patronne de bar comme on n’en fait plus. Tout cela la nuit à Pigalle. Un moment de volupté, de charme et d’espièglerie. Le festival Pigalle se poursuit encore samedi.

rens. http://www.festival-pigalle.com/

Paris caché : le Cinéma du Réel invite aux Beaux-Arts

Peu de choses me ramènent en Italie comme une visite à l’école des Beaux Arts, plus efficace qu’un verre de limoncello. C’est un  de mes lieux préférés dans Paris et le public n’y a accès que quelques fois dans l’année. Lire la suite Paris caché : le Cinéma du Réel invite aux Beaux-Arts