Archives du mot-clé festival

Ecocentrique Festival du 2 au 4 juin : focus sur les ateliers DIY

Vous avez vu le fameux documentaire A plastic Ocean ? Je l’ai régardé hier soir sur Netflix, et décidément il est temps de changer nos façons de faire, nos façons de vivre et de nous mettre au VERT ! Ce week-end durant l’Ecocentrique Festival à l’OpenBach on partagera ensemble des méthodes techniques, astuces pour faire sa part à Paris. Et voilà le programme

Nous aurons un programme bien rempli grâce à l’association Labolic qui nous reçoit à l’OpenBach, à nos merveilleux intervenants et à nos dynamiques partenaires. Et notamment des ateliers do-it-yourself. Vous pouvez réserver vos places en ligne sur la page HelloAsso

Vendredi 2 juin

Atelier éponge tawashi avec Louise du blog Luizzati (2 juin à 14h)

Atelier éponge tawashi avec Louise du blog Luizzati (2 juin à 14h) - Labolic

Recycler ses chaussettes orphelines (ou ses collants filés) en éponge – réserver sa place

Atelier baume à lèvres fait maison avec ZeroWaste Paris – 2 juin 16h

Baumeàlèvreszérowasteparis

Réaliser ses cosmétiques et soins à la maison c’est facile! – réserver sa place

Atelier DIY la Pierre d’argile avec Les idées de Samia – 2 juin 17h

Atelier DIY la Pierre d'argile avec Les idées de Samia - 2 juin 17h - Labolic

Fabriquer une pierre d’argile pour briquer sa maison naturellement – réserver sa place

Atelier terrarium en pot de confiture avec Succulente Design Végétal (2 juin 17h)

Atelier terrarium dans un pot de confiture par Succulente Design Vegetal - Labolic

Mathilde partage son expérience et son savoir-faire pour vous guider pas à pas dans la réalisation d’un mini- terrarium – réserver sa place

Atelier kokedama avec Succulente Design Végétal – 2 juin 18h

Atelier kokedama avec Succulente Design Végétal - 2 juin 18h à 19h - Labolic

Le kokedama c’est l’art japonais de mettre en valeur les végétaux en les habillant de mousse – réserver sa place

Samedi 3 juin

Atelier couture zéro déchet avec Elif Guili Guili

Atelier couture zéro déchet avec Elif Guili Guili (3 Juin à 11h) - Labolic

S’initier à la couture en utilisant des chutes de tissus pour créer une guirlande – réserver sa place : à 11h  / à 15h

Atelier éponge tawashi – Les Ecocentriques (le 3 juin à 16h)

Atelier éponge tawashi - Les Ecocentriques (le 3 juin à 16h) - Labolic crédit photo : Luizzati

Recycler ses chaussettes orphelines (ou ses collants filés) en éponge – réserver sa place

Dimanche 4 juin

Atelier couture zéro déchet avec Carole du blog Greener Family (4 juin à 11h)

Atelier couture zéro déchet avec Carole du blog Greener Family (4 juin à 11h) - Labolic

Coudre un set de couverts pour manger nomade – réserver sa place

Atelier couture zéro déchet : sacs à vrac avec Fanny fybrs (4 juin à 12h)

Atelier couture zéro déchet : des pochons à vrac avec Fanny fybrs (4 juin à 12h) - Labolic

S’initier à la couture et fabriquer des pochons réutilisables pour faire les courses en vrac- réserver sa place

Joignez-vous à nous les 2, 3, 4 juin à l’OpenBach 12 rue Jean-Sébastien Bach, Paris 13ème!

 

Carrément Ecocentriques

Je voulais vous parler le petit & beau projet qui m’a tenu éloignée de ces pages ces derniers temps.

bannière ecocentrique.jpg

Ecocentrisme : une éthique où le critère d’appréciation d’un acte est la conséquence de cet acte sur l’écosystème, la communauté, l’espèce.

C’est une histoire qui commence par un pique-nique. Il y a quelques années de ça j’ai rencontré la plasticienne Joanna Wong lors de – vous l’aurez deviné – un pique-nique. Le travail de Joanna se concentre sur l’organique et le vivant, et elle m’a invité a développé avec elle un écofestival dans un esprit créatif et minimaliste.

Ainsi est né l’Ecocentrique Festival.

IMG_1880

L’Open Bach, vous connaissez ? C‘est un laboratoire d’interactions créative qui repose sur un concept simple : rassembler, dans ce coin du 13ème arrondissement, des créateurs d’horizons variés, aux compétences multiples, pour leur permettre de travailler à la fois sur leurs projets personnels et sur des projets collectifs à inventer. Pendant les 3 jours du festival, cette résidence ouvre ses portes pour devenir une plateforme pour les  parisiens et franciliens écocentriques que nous sommes, qui ont envie de se bâtir une vie respectueuse de l’environnement. Et notre environnement à nous, c’est Paris.

L'Open Bach

Sur le site  et la page facebook vous trouverez donc le programme complet et évolutif (et oui on est comme ça), la billetterie des ateliers créatifs, les horaires des concerts, projections, performances, ainsi qu’une invitation au… pique-nique zéro-déchet du dimanche 4 juin dans le jardin de l’Open Bach.
Que de complices talentueux dans cette aventure. Je vous en reparlerai cette semaine.
L’Ecocentrique Festival, les 2, 3, 4 juin à l’Open Bach, 12 rue Jean-Sebastien Bach, Paris 13ème.
logo ecocentrique

Le festival ZeroWaste du 30 juin au 2 juillet à Paris

Les gens en ont marre d’entendre parler des problèmes, ils veulent entendre parler des solutions.

– Robert Reed de Recology au premier festival Zero Waste à Paris Lire la suite Le festival ZeroWaste du 30 juin au 2 juillet à Paris

Habiter le futur : le Festival du Film d’Environnement 2015

Bonjour à tous,

Cela faisait un petit moment hein ? En ce début de l’année, je me suis beaucoup posé de questions sur les malfrats, sur leur talent pour se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. Certains braquent des bijouteries le visage cagoulé, d’autres revêtent des cols blancs, d’autres se font passer pour des religieux. Certains sont élus locaux dans les banlieues chics, d’autres ont des empires pharmaceutiques. Ils voient leur vie comme un feu d’artifice, et jamais ils ne pensent à l’avenir:  le bandit pense qu’il mourra jeune. Alors l’argent il le dilapide, il le claque, il le brûle. Des malfrats il y en a partout mais, fort heureusement, ils sont une exception. Le reste du monde pense en terme d’avenir, de pérennité, de préservation de la planète et de nos cultures, non ? Bon peut-être pas tout le monde… mais il est important que ceux d’entre nous que ces questions taraudent soyons actifs et solidaires de ceux qui s’appliquent à changer les choses.

Depuis hier et jusqu’au 10 février se tient à Paris et en Ile de France le Festival International du Film d’Environnement. C’est un festival organisé par la région et  gratuit. Mon premier coup de coeur c’est le Wifu Project, un tour du monde des solutions durables mené par de jeunes gars éminemment sympathiques: wifu_project_600x300_vfJe vous invite particulièrement à découvrir le reportage sur le groupe Chennelet, une entreprise de bâtiment d’éco-logis dans le Pas De Calais, les gens qui bâtissent l’avenir, c’est bien qu’ils se fassent entendre.

Le Festival du Film d’Environnement (FIFE) ouvre ses portes

Food savers - SONY DSCComme chaque hiver le FIFE vient illuminer la grisaille  pour montrer les efforts menés par ces femmes et ces hommes  qui s’élèvent contre le fatalisme et  cherchent des solutions pour préserver la planète.

Dans la lignée de son dernier film Taste the Waste, le documentariste Valentin Thurn s’intéresse aux pionniers de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans Foodsavers. Une projectiona lieu ce soir le 6 février dans le cadre d’une rencontre  « Gaspillage alimentaire ».  

Le  programme de la journée est tout aussi passionnant  avec notamment  :Armes chimiques sous la mer qui parle de… ben je crois que c’est clair.

Are Vah sur le projet de construction au sud de Bombay de la plus grande centrale nucléaire du monde, en bord de mer.

Le Fife c’est gratuit, et ça se suit au Cinéma des cinéastes 7, avenue de Clichy, 75017 Paris et dans plusieurs salles partenaires dans toute l’Ile de France

Save

Le festival Pigalle

Hier soir j’ai suivi l’un des parcours nocturnes guidé par Sylvanie de Lutèce à l’occasion du festival Pigalle. A cette occasion j’ai pu entré dans la mystérieuse villa Frochot dont la fresque de vitrail titillait ma curiosité depuis des années. J’ai assisté pour la première fois à un effeuillage, le premier d’une belle série. J’ai visité une maison démente – où se produisaient la splendide cocotte et l’homme-gorille en photo. Et puis j’ai papoté avec Régine, une patronne de bar comme on n’en fait plus. Tout cela la nuit à Pigalle. Un moment de volupté, de charme et d’espièglerie. Le festival Pigalle se poursuit encore samedi.

rens. http://www.festival-pigalle.com/