Archives du mot-clé art

Carrément Ecocentriques

Je voulais vous parler le petit & beau projet qui m’a tenu éloignée de ces pages ces derniers temps.

bannière ecocentrique.jpg

Ecocentrisme : une éthique où le critère d’appréciation d’un acte est la conséquence de cet acte sur l’écosystème, la communauté, l’espèce.

C’est une histoire qui commence par un pique-nique. Il y a quelques années de ça j’ai rencontré la plasticienne Joanna Wong lors de – vous l’aurez deviné – un pique-nique. Le travail de Joanna se concentre sur l’organique et le vivant, et elle m’a invité a développé avec elle un écofestival dans un esprit créatif et minimaliste.

Ainsi est né l’Ecocentrique Festival.

IMG_1880

L’Open Bach, vous connaissez ? C‘est un laboratoire d’interactions créative qui repose sur un concept simple : rassembler, dans ce coin du 13ème arrondissement, des créateurs d’horizons variés, aux compétences multiples, pour leur permettre de travailler à la fois sur leurs projets personnels et sur des projets collectifs à inventer. Pendant les 3 jours du festival, cette résidence ouvre ses portes pour devenir une plateforme pour les  parisiens et franciliens écocentriques que nous sommes, qui ont envie de se bâtir une vie respectueuse de l’environnement. Et notre environnement à nous, c’est Paris.

L'Open Bach

Sur le site  et la page facebook vous trouverez donc le programme complet et évolutif (et oui on est comme ça), la billetterie des ateliers créatifs, les horaires des concerts, projections, performances, ainsi qu’une invitation au… pique-nique zéro-déchet du dimanche 4 juin dans le jardin de l’Open Bach.
Que de complices talentueux dans cette aventure. Je vous en reparlerai cette semaine.
L’Ecocentrique Festival, les 2, 3, 4 juin à l’Open Bach, 12 rue Jean-Sebastien Bach, Paris 13ème.
logo ecocentrique

Le théâtre des négociations ce week-end aux Amandiers

 Les 29, 30 et 31 mai au théâtre des Amandiers, niché dans un écrin de verdure à Nanterre, a lieu une expérience sans équivalent. Durant trois jours, 200 étudiants venus du monde entier participent à une simulation de la Conférence internationale sur le climat, la COP21, qui se tiendra à Paris fin novembre début décembre.   Lire la suite Le théâtre des négociations ce week-end aux Amandiers

Art très plastique : Sylvain Decure joue « Demain je ne sais plus rien » au 104

Sylvain Decure crédit Christophe Raynaud de Lage 2010

Dans la série art très plastique : le circassien merveilleux Sylvain Decure  joue « Demain je ne sais plus rien » du 25 au 27 avril sur la scène du 104, dans le 19e arrondissement à Paris.

Un homme seul, mutique évolue dans une boîte, une cage transparente. A ses pieds un monceau de sacs plastiques. Sacs qui coiffent aussi sa tête. L’acrobate pirouette, il escalade, il explore ce territoire restreint qui est le sien, tour à tour contemplatif, excité et violent. Peu à peu à sa grande surprise, des objets hétéroclites surgissent. Et les objets finissent par envahir le lieu de vie de cet homme simple.

Ce théâtre sans texte, ce cirque sans chapiteau, c’est à la fois un ravissement esthétique et une réflexion sur le tourbillon de la société de consommation.

Entrez Mesdames et Messieurs vous n’aurez jamais rien vu de pareil.

Renseignements:
www.104.fr/programmation/evenement.html?evenement=174

Art plastique: Claudia Borgna, « sac-plasticienne »

L’artiste nomade Claudia Borgna est de retour sur le Vieux Continent pour une exposition intitulée Di Passaggio au palais Botigella de Pavie près de Milan à partir du 11 avril. Le médium de la plasticienne Claudia Borgna c’est le sac plastique et uniquement le sac plastique. Lire la suite Art plastique: Claudia Borgna, « sac-plasticienne »