Carrément Ecocentriques

Je voulais vous parler le petit & beau projet qui m’a tenu éloignée de ces pages ces derniers temps.

bannière ecocentrique.jpg

Ecocentrisme : une éthique où le critère d’appréciation d’un acte est la conséquence de cet acte sur l’écosystème, la communauté, l’espèce.

Lire la suite Carrément Ecocentriques

Publicités

Aménager un petit appartement avec un petit budget # 7: style versatile

Quand on pense 2-en-1, escamotable, amovible, pour un petit espace, le débat se limite trop souvent à mon avis à  « Clic-clac ou BZ ? »
Aménager un petit appartement se fait souvent dans la perspective du court terme. Spoiler alert: le temporaire, parfois ça dure. Lire la suite Aménager un petit appartement avec un petit budget # 7: style versatile

Un noël à l’ancienne

Je vous souhaite à tous de chaleureuses Fêtes ! Je vous remercie d’être présents et de me suivre dans mes tribulations en quête d’un art de vivre vert à Paris. Cette année pour l’histoire de Noël j’avais envie de revenir sur une tradition qui s’est perdue à l’avènement de Lire la suite Un noël à l’ancienne

L’esprit du Chemin de Compostelle

Le mois dernier, j’ai pris quelques jours pour aller arpenter le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. De Saint-Jean-Pied de Port à Pampelune. 75 kilomètres à pied sur 3 jours. Je ne suis pas croyante. Et pourtant je suis devenu l’espace de ces quelques jours, et pour toujours je pense, un pélerin. Je n’y allait pas pour l’immensité des paysages, ni pour la beauté des montagnes, ni pour le dépassement de soi, c’était simplement une quête  spirituelle. Entrer dans l’esprit du chemin. Marcher, boire, manger, parler, dormir. Recommencer. Vivre la simplicité volontaire au quotidien, ne serait-ce que l’espace de quelques jours. Lire la suite L’esprit du Chemin de Compostelle

Retour du marché 

Ah la cuisine du marché : un idéal de plats d’assemblage simples et savoureux. Seulement moi quand je rentre du marché, il est en général tard, et j’ai tellement faim d’avoir zieuté et goûté et ramené de bons  produits !

IMG_9386.JPGJe n’ai pas spécialement envie de cuisiner quelque chose d’élaboré. En été, c’est généralement une salade de crudités, en automne je mange chaud. Des plats bêtes comme chou, comme cette salade de kale et patate douce au chèvre.

Je masse le kale avec de l’huile d’olive, oui parce que le kale se fait massé mais après ça je vous promets que si les américains en sont dingues c’est parce que c’est ultra rapide et facile à préparer… Puis je tranche des patates douces que je mets au four avec de l’huile et de la fleur de sel, je déballe les courses, en général je les prends en photo pour la postérité 😉 et hop je dresse mon assiette. Je dépose les frites de patates douces sur le lit de chou kale, j’ajoute le chèvre, le vinaigre des graines de lin, un peu de grenade pour l’acidité et bam le plat de retour du marché. Du marché à l’assiette. Simple, frais et bon que demander de plus ? Et ben, vous n’osiez pas y penser mais on peut aussi l’avoir en surgelé! Et ça les amis si c’est pas le progrès : l’industriel Picard a déposé la marque  Retour du marché.

Après avoir pu admirer leur campagne publicitaire sur tous les panneaux de la ville, je me suis fendu d’une plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire.

Et tout au long du mois de décembre Lorànt Deutsch expliquait à la radio comment il faisait « son marché » dans les magasins U.

Comment la grande distribution peut-elle  s’arroger un pan de la vie quotidienne qu’elle s’évertue à faire disparaître depuis des décennies et y apposer son trademark  comme si de rien n’était ?

Pourtant la publicité modifie notre relation à la nourriture. Les maladies liées à la malbouffe, les cancers liés aux additifs, les troubles du comportement alimentaires sont légions mais personnellement ce que je reproche à la publicité c’est ce mensonge selon lequel manger industriel est moins cher et plus facile. En adoptant la démarche zéro déchet, l’une des étapes les plus difficiles pour moi était de préparer ma cantine pour le bureau. Je pensais être beaucoup trop occupée pour me faire à manger tous les jours, trois fois par jour.  Pourquoi cette barrière ? Parce que la publicité nous dit constamment par tous les biais possibles que manger des plats industriels, c’est plus rapide. FAUX. J’arrive facilement à m’aménager 15′ le soir ou le matin pour me préparer un repas pour le bureau en accommodant des restes, en préparant une salade ou autre…

IMG_8355.JPGEt plutôt que de perdre une partie de ma pause-dej dans une file d’attente je peux aller au parc ou papoter ou lire. Et parfois je triche et je vais chez mon traiteur préféré pour des falafels. Oui, je ne sais pas faire d’aussi bon falafels.

img_9176

L’industrie dicte ces automatismes, on se dit que tout changement serait difficile. Et puis une fois fait on se rend compte que manger frais et fait maison c’est meilleur, moins cher, moins gras, moins salé, moins sucré, sans conservateur, ni additif, sans gaspillage et sans déchets d’emballage. Quand les plats industriels sauront faire ça on en reparlera

img_9532 retour de marché (c) Ea Marzarte - Small & Beautiful.

Save

Save

Une maison zéro-déchet

La maison du Zéro Déchet devrait ouvrir à Paris en 2017, un lieu pour faire grandir le mouvement zéro déchet. ZeroWaste France étant une association indépendante ça veut dire pas de fondation Suez ou Véolia pour sponsoriser les lieux. Pour soutenir le projet vous pouvez participer au financement du projet sur Ulule.

J’ai hâte de découvrir cette maison,  ça me rappelle pleins de souvenirs de cet été au festival ZeroWaste, notamment cet apéro des blogueurs dans la  maison-témoin.

maison-témoin festival Zero Waste (c) L. Dang - Iamadrop.jpg
Apéro des blogueurs du festival ZeroWaste – crédit: L. Dang http://www.iamadrop.com
( avec : Camille de Fabriqué en utopie , Bénédicte & Jérémie de la Famille (presque) zéro déchet , Sophie de Sophie au naturel, Adeline de Mes idées naturelles, Cécilia de Padlezzar, Claire de Sakaïdé, Pauline de Shizen, Léa de I am a drop , Ana de Mon petit balcon, Tiphaine de Tiff in Lyon, Jeanne de Abracada’vrac et Aline de Consommons sainement et aussi Marie de La cabane anti-gaspi)

 Alors à quoi ça ressemble une maison-témoin zéro-déchet ?

Lire la suite Une maison zéro-déchet

Randonnée-glanage à La Roche-Guyon

Les fruits et légumes bio sont franchement pas donnés cette année, heureusement qu’il y a le système D.  Ma tante nous a récemment ramené des kilos de prunes de son jardin en Bretagne, assez même pour faire des confitures. Et ça m’a donné envie de profiter d’une jolie randonnée pour cueillir des mûres en forêt. Pas de bol: la semaine dernière les mûres d’Île de France ne l’étaient pas encore… mures. Enfin, c’était quand même l’occasion de profiter de ces paysages somptueux et de ce château troglodyte. Et puis, il y a le glanageLire la suite Randonnée-glanage à La Roche-Guyon

Minimalisme / Art de vivre

%d blogueurs aiment cette page :