img_9532 retour de marché (c) Ea Marzarte - Small & Beautiful

Retour du marché 

Ah la cuisine du marché : un idéal de plats d’assemblage simples et savoureux. Seulement moi quand je rentre du marché, il est en général tard, et j’ai tellement faim d’avoir zieuté et goûté et ramené de bons  produits !

IMG_9386.JPGJe n’ai pas spécialement envie de cuisiner quelque chose d’élaboré. En été, c’est généralement une salade de crudités, en automne je mange chaud. Des plats bêtes comme chou, comme cette salade de kale et patate douce au chèvre.

Je masse le kale avec de l’huile d’olive, oui parce que le kale se fait massé mais après ça je vous promets que si les américains en sont dingues c’est parce que c’est ultra rapide et facile à préparer… Puis je tranche des patates douces que je mets au four avec de l’huile et de la fleur de sel, je déballe les courses, en général je les prends en photo pour la postérité😉 et hop je dresse mon assiette. Je dépose les frites de patates douces sur le lit de chou kale, j’ajoute le chèvre, le vinaigre des graines de lin, un peu de grenade pour l’acidité et bam le plat de retour du marché. Du marché à l’assiette. Simple, frais et bon que demander de plus ? Et ben, vous n’osiez pas y penser mais on peut aussi l’avoir en surgelé! Et ça les amis si c’est pas le progrès : l’industriel Picard a déposé la marque  Retour du marché.

Après avoir pu admirer leur campagne publicitaire sur tous les panneaux de la ville, je me suis fendu d’une plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire.

Comment la grande distribution peut-elle penser s’arroger un pan de la vie quotidienne qu’elle s’évertue à faire disparaître depuis des décennies et y apposer son trademark  comme si de rien n’était ?

Pourtant la publicité modifie notre relation à la nourriture. Les maladies liées à la malbouffe, les cancers liés aux additifs, les troubles du comportement alimentaires sont légions mais personnellement ce que je reproche à la publicité c’est ce mensonge selon lequel manger industriel est moins cher et plus facile. En adoptant la démarche zéro déchet, l’une des étapes les plus difficiles pour moi était de préparer ma cantine pour le bureau. Je pensais être beaucoup trop occupée pour me faire à manger tous les jours, trois fois par jour.  Pourquoi cette barrière ? Parce que la publicité nous dit constamment par tous les biais possibles que manger des plats industriels, c’est plus rapide. FAUX. J’arrive facilement à m’aménager 15′ le soir ou le matin pour me préparer un repas pour le bureau en accommodant des restes, en préparant une salade ou autre…

IMG_8355.JPGEt plutôt que de perdre une partie de ma pause-dej dans une file d’attente je peux aller au parc ou papoter ou lire. Et parfois je triche et je vais chez mon traiteur préféré pour des falafels. Oui, je ne sais pas faire d’aussi bon falafels.

IMG_9176.JPG

L’industrie dicte ces automatismes, on se dit que tout changement serait difficile. Et puis une fois fait on se rend compte que manger frais et fait maison c’est meilleur, moins cher, moins gras, moins salé, moins sucré, sans conservateur, ni additif, sans gaspillage et sans déchets d’emballage. Quand les plats industriels sauront faire ça on en reparlera

img_9532 retour de marché (c) Ea Marzarte - Small & Beautiful.

Save

4 réflexions sur “ Retour du marché  ”

  1. Je ne l’ai pas croisé encore celle-là. Bravo d’avoir porté plainte. Déjà que la pub (en général) est abusive, mais le coup de déposer la marque c’est vraiment pousser le bouchon trop loin.

  2. Entièrement d’accord avec toi! J’ai été aussi choquée de voir la pub Picard,  » retour du marché ».
    Pour moi retour du marché, veut dire produits frais, bons sans ajouter des ingrédients  » pas naturels » autres que aromates, épices. Hors le surgelé comme ça, ça n’a rien du marché: si c’est surgelé c’est donc plus grés frais, et évidemment ils ont du ajouré des choses!
    Je comprends qu’on ait pas le temps de cuisiner, parés le marché, comme toi, je fais parfois un repas vite fait, mais sains, naturel et frais, et sinon, le durgelé, c’est du fait maison, en général justement un reste der repas préparé maison.
    Depuis que je planifiées menus, j' »adore faire mon petit tour du marché, et dans ma liste pour la semaine, le samedi est en général, le jour retour de marché, dans la liste de courses pour une envie croisée sur les étalles. On cuisine à deux, alors en rentrant on s’y met tous les deux ( le samedi matin, car je vais parfois au marché bio des Batignolles, ton article sur le m’a convaincue), et on est aux fourneaux, on échange en cuisinant! Bref, la cuisine, est devenue un plaisir! Fini les plats tout prêts de Picard!

  3. @soline72 c’est vrai que faire la cuisine à deux, c’est un moment de complicité et ça passe tellement plus vite. Et il y a tellement tellement de moyens de manger vite fait bien fait, j’espère que la loi du « marché » ne fera pulvérisa pas aussi cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s