img_7262

Une bouteille à la mer

Accrochés aux arbres tels des pendus,
Flottant au large, continent perdu;
En cendres dans les airs,
En orbite autour de la Terre,
Les objets se sont répandus.

A l’origine de cette ubiquité banale,
Un concept marketing étonnant.
L’idée qu’il existe dans le monde matériel
Des objets qui plongeraient dans le néant
Des objets jetables.

Avec leur air de ne pas y toucher,
Ces choses conçues pour trépasser
Ont automatisé un geste:
Le jet.
Le rejet.

Et c’est qu’à force d’habiter un monde de chimères,
Les êtres s’accoutument à vivre dans l’éphémère
De primes à la casse, de cités en carton-pâte, de relations sommaires,
De télévision poubelle, de crédits toxiques et d’emplois précaires.
Et finissent un beau jour par se sentir, à leur tour, jetables.

2 réflexions sur “ Une bouteille à la mer ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s