IMG_4279

L’eau : un bien gratuit et sans emballage

80% du prix de l’eau en bouteille est dû à l’emballage. En buvant plutôt de l’eau du robinet, on peut économiser 10 kg de déchets par an et par habitant. Mais comment boire une bonne eau ?

Un secret bien gardé par les parisiens sont les fontaines d’eau de source. Le bassin  parisien renferme une vaste nappe d’eau souterraine, la nappe fossile de l’Albien. D’une profondeur maximale de 900 mètres, elle représente environ 700 milliards de mètres cubes d’eau locale. Il y a à Paris trois fontaines où chacun peut venir faire le plein d’eau de source de qualité et gratuite:

Paris fontaine.jpg

    • Une dans le 13e arrondissement, place Paul Verlaine, non loin de la Butte aux Cailles
    • une dans le 16e arrondissement, square Lamartine
    • une dans le 18e arrondissement, square de la Madone.

La fontaine de la Madone était fermée la dernière fois que j’y suis passée. Et j’attends avec impatience l’ouverture d’une fontaine sur le puits artésien de la ZAC Clichy- Batignolles.

En attendant je me contente de l’eau pétillante qu’on trouve déjà dans l’éco-quartier. Il existe en effet 6 fontaines d’eau gazeuse La Pétillante à Paris :

IMG_4279

      • une dans le 17ème arrondissement, Parc Martin Luther King ZAC des Batignolles
      • une dans le 12ème arrondissement, Jardin de Reuilly
      • une dans le 13ème arrondissement, au siège d’Eau de Paris, 19 rue Neuve-Tolbiac
      • une dans le 15ème arrondissement, Parc André Citroën
      • une dans le 18ème arrondissement, Jardin d’Éole
      • une dans le 7ème arrondissement, Fontaine des Berges de Seine, 4 quai Anatole France (rive Gauche)

Fontaine, j’aime boire ton eau, elle me ramène à un temps avant ça :

IMG_3702.JPG
exposition « Boire » aux Champs libres – Musée de Bretagne

Pourtant même si j’y vais de manière régulière, j’habite au 5ème sans ascenseur et la plupart du temps je me contente de l’eau du robinet. Or depuis les attentats de novembre dernier, l’eau de Paris est surveillée comme l’eau sur le feu. Face à la menace d’une attaque bactériologique, la quantité de chlore ajoutée dans l’eau a même été augmentée.

bento bureau (c) Ea Marzarte Small & Beautiful

Ce n’est pas pour autant que je m’en suis  retourné à l’eau embouteillée sous polyéthylène téréphthalate (PET) qui fait la richesse des géants de l’agro-alimentaire. Les autorités sanitaires restent muettes devant l’amoncèlement d’études liant emballages plastiques et perturbateurs endocriniens.  Il faut reconnaître que parfois les recommandations sont un peu légères.

IMG_3711.jpg
Exposition « Boire » aux Champs libres – Musée de Bretagne

En dehors du problème de santé publique, 22 milliards de bouteilles en plastique sont mises au rebut chaque année dans le monde. Et même si je n’ai jamais aimé l’eau chlorée, je suis capable de plonger dedans, donc…

Le soir avant d’aller dormir je filtre mon eau au charbon actif.

img_4686

Le charbon actif, c’est ce que l’on trouve dans les cartouches des carafes filtrantes.  Les Japonais utilisent ce charbon de bois blanc actif, le Binchotan, depuis le XVIIème siècle. Poreux, il absorbe les contaminants en attirant les ions et le chlore, les résidus d’herbicides et de pesticides selon Terra Eco. Et après avoir absorbé ses impuretés, il relâche le fer, le calcium et le magnésium. Il neutralise également le PH de l’eau, si bien qu’elle n’est ni acide ni basique. Après l’avoir laissé une nuit au frais, le bâton de charbon peut purifier jusqu’à un litre d’eau. Sa capacité filtrante est de 6 mois, ensuite : au compost. J’avais acheté le mien en boutique (chez Merci) sur Paris, mais apparemment on peut s’en procurer en vrac en ligne chez Mon Charbon.

Et si l’eau a un petit goût calcaire (les tuyauteries parisienness sont bourrés de calcaire, qui nous protège d’ailleurs souvent du plomb) on peut l’aromatiser au naturel:

img_4799 Citron, menthe, fleur de sureau. C’est bon, plein de bienfaits et ça vitamine le quotidien.

Une exposition inspirante sur le sujet: Boire aux Champs libres – Musée de Bretagne. Du 16 octobre 2015 au 30 avril 2016 http://www.leschampslibres.fr

Save

4 réflexions sur “ L’eau : un bien gratuit et sans emballage ”

      1. Autre question : sais-tu à part sur internet où l’on peut trouver du charbon pour remplacer celui de ma carafe Brita ?

  1. Génial ton article! J’ai déjà entendu parler de ce bâton de charbon, et j’avais lu qu’on pouvait le « recharger » en le faisant bouillir au bout de 6 mois, mais j’avoue que la solution de le jeter me semble plus raisonnable (et d’ailleurs j’éviterais bien le compost vu qu’il est censé avoir absorbé toutes les merdouilles contenues dans l’eau). ça m’a motivé à essayer au plus vite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s