épluchures congelées (c) ea marzarte Small & Beautiful

Composter : mes épluchures congelées

Je vous ai déjà parlé de ma méthode pour composter en ville – dans mon cas à Paris – sans balcon ni lombrics : j’apporte mon seau d’épluchures au composteur communautaire du parc de mon quartier. Problème : c’est l’été et je consomme encore plus de fruits et légumes que d’habitude…  composteur urbain (c) ea Marzarte Small & BeautifulEt c’est là qu’on s’aperçoit que le processus de décomposition commence super vite. Mon seau à épluchures fait parti d’une poubelle à pédale fermée la plupart du temps. Mais si on ne va pas très régulièrement au composteur, des insectes en tout genre s’en échappent  par nuées.  Et oui la beauté des fruits et légumes bio, c’est aussi cela…

Donc maintenant ne vont plus dans le seau que les moutons de poussière, les cheveux de ma brosse ( vu que je ne mets plus de produits chimiques dessus), les coques de fruits secs…

Tandis que les épluchures vont au congélo dans un saladier (comme vu chez Trash is for Tossers). J’ai hérité de ce saladier en plastique au mariage de M&M’s, où il portait la salade de fruits. Les restes de salades ont fait d’exquis  parfaits  pour le petit-dej et crumbles pour le goûter  (j’en aurais bien fait des smoothies mais j’hésite encore à consacrer de l’espace à un blender) et à la fin, je me suis aperçu que le saladier tenait pile poil dans les tiroirs de mon congélo.

épluchures congelées (c) ea marzarte Small & BeautifulCe qui tombe bien vu qu’avec la conso en mode zéro déchet, je passe rarement aux rayons surgelés, et si ce n’est un pot de yaourt glacé de temps à autre, mon congélo est au chômage technique. Congeler les épluchures facilite leur décomposition lors du compostage car le gel brise les cellules et déchire les tissus. Une fois dans le composteur, elles seront plus facilement digérées par les bactéries. Cette étape n’est pas nécessaire, mais elle permet d’accélérer le processus de décomposition.  Et si en prime ça m’évite d’investir dans du ruban tue-mouches…

14 réflexions sur “ Composter : mes épluchures congelées ”

  1. Super plan! Moi aussi je les congèle, ça évite que ça fasse du jus en attendant la collecte hebdomadaire! En revanche je ne savais pas que ça accélérait le processus, justement j’avais un doute ! Merci pour ces infos!🙂

  2. Je viens de découvrir ton blog via l’émission « la quotidienne ». Super blog🙂 Bonne continuation! Hâte de voir tes prochains articles!

  3. ici aussi il a fallut trouver astuces contre le pourrissement et au final je mets mes épluchures au frigo dans une casserole que je viens d’utiliser. Ainsi je peux ensuite la passer au LV et c’est pas rien…:)) A bientôt, Je reviendrai te lire c’est certain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s