expo "la flamme éternelle" de Thomas Hirschorn au palais de Tokyo

Flamme éternelle : expo militante au palais de Tokyo

J’ai l’esprit militant, pourtant je ne me suis jamais engagée dans un collectif sur le long terme. J’ai beau essayer, ça finit toujours de la même manière.Exemple: je participe à l’AG d’un fab lab où l’on discute des champs des possibles ouverts par l’impression 3D. Et un orateur prend la parole pour convaincre la salle de la nécessité de  passer au frugivorisme… J’assiste à une séance de ciné organisée  par une assoc’ super dynamique. Et une bonne âme  insulte copieusement la  fonctionnaire venue participer aux débats, avant de quitter la salle sans même voir le film… Je n’y peux rien : les monologueurs, les soliloquistes, les raseurs… Ils m’horripilent!

Pour l’artiste Thomas Hirschorn, au contraire, ces êtres haut perchés participent à l’entretien de la flamme…

expo "la flamme éternelle" de Thomas Hirschorn au palais de Tokyo

Au Palais de Tokyo, Hirschorn consacre un espace de 2000 m2 à l’esprit militant dans ce qu’il a de plus bordélique, de plus disert, de plus enflammé. Et durant les 52 jours de l’exposition, 200 philosophes, écrivains, poètes et intellectuels sont invités à partager  leur vision des choses.  Ils parlent et parlent, les visiteurs viennent les écouter, ou pas. Et des comédiens viennent donner une «Lecture Convaincante» et les visiteurs viennent en profiter, ou pas.

expo "la flamme éternelle" de Thomas Hirschorn au palais de Tokyo Ils sont aussi invités à s’exprimer. expo "la flamme éternelle" de Thomas Hirschorn au palais de Tokyo Thomas Hirschorn a fait sa première expo en 1992, j’avais 11 ans, c’était au coin de ma rue. L’Hôpital Ephémère, c’était le squat situé dans l’hospice désaffecté à côté du cimetière… autant vous dire que mes copains et moi n’avons jamais osé y mettre les pieds.

expo " flamme éternelle" de Thomas Hirschorn au palais de Tokyo J’ai visité mon lot de squats depuis, à Paris, Londres, Berlin. Hirschorn réussit à en restituer l’ambiance joyeusement foutraque et fertile.

expo " flamme éternelle" de Thomas Hirschorn au palais de Tokyo Dans les métropoles de par le monde, ces lieux-là se font de plus en plus rares. Après cette escapade dans la peau de John Malkovich, je me dis que es diatribes impromptues ne sont peut-être pas un écueil de l’engagement militant, mais juste l’un de ses rites. Et que le jeu en vaut sûrement la chandelle.

Exposition « Flamme éternelle » jusqu’au 23 juin 2014 au Palais de Tokyo 13 Avenue du Président Wilson, Paris 16ème. Métro Iéna ou Alma-Marceau. Entrez Libres.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s