Le moulin de Keriolet

roue du moulin de Keriolet (c) ea marzarte Small & beautiful Je caresse depuis quelque temps le désir de débrancher, de vivre sans dépendre des réseaux d’eau et d’électricité. Mon rêve serait de rénover un petit moulin dans les bois, pas loin de la mer. Ce week-end, en visitant   le moulin de Keriolet au Cap Sizun, dans le sud du Finistère, j’ai pris la mesure du travail nécessaire pour aller jusqu’au bout de ce rêve.moulin de Keriolet (c) ea marzarte Small & beautifulLe moulin se dresse depuis 1868 à quelques pas de la mer, au sein d’un vallon d’où coule une chute d’eau. Sa roue fait 8 m. de diamètre. roue du moulin de Keriolet (c) ea marzarte Small & beautifulCe moulin à farine pourvu de deux paires de meules  a fonctionné jusqu’aux années 50 avant de tomber dans l’oubli.

En 2008, les meules ont recommencé à tourner après à une rénovation menée par une association Cap sur les Moulins. Ce qu’on remarque en premier en entrant dans le moulin c’est le bruit, mon rêve d’habiter un vieux moulin en fonction capable de produire de l’électricité s’est un peu heurter à mon goût du silence. Un moulin est un lieu industrieux, pas un havre de paix. Je ne sais pas ce que traffiquait le meunier de la chanson, mais je ne m’imaginerais pas y dormir. Le moulin de Keriolet produit aujourd’hui des farines bio. Des farines de blé, de blé complet, de blé noir, de seigle, de maïs, de chataîgne.tamis et graines - moulin du Keriolet (c) ea marzarte Small & beautifulL’une de deux salariées de l’association nous a expliqué qu’elle utilisait toujours une bonne vieille balance des familles pour mettre la farine dans de jolis sachets réutilisables.

J’ai pris de la farine de blé complète et Armelle, ma  cousine, a pris de la farine de type 80, pour nous faire des crêpes. Et nous avons quitté ce lieu idyllique pour rejoindre à quelques pas de là le sentier côtier du Cap Sizun.the sea beyond the pines (c) ea marzarte Small & beautifulbaie des Trépassés (c) ea marzarte Small & beautifulEt après l’effort le réconfort…crepes d'Armelle (c) ea marzarte Small & beautifulLeur couleur dorée vient des oeufs de poules  des parents de mon cousin, nourris aux coquilles de crabe de la pointe du Raz.

En définitive, je n’habiterais peut-être pas à l’intérieur d’un moulin mais j’adorerais y travailler surtout dans un site aussi fabuleux que le cap Sizun, et comme me le demandait récemment Natasha d’Echos Verts: si je devais changer de métier j’aimerais bien être meunier.

Au mois d’avril, Natasha et Transitionneuse de Elle Transitionne m’ont attribué un Liebster Award: Merci les filles !

Ce prix peut être attribué à un jeune blog ayant moins de 200 abonnés (Facebook/ Hellocoton/ Twitter/ Newsletter etc.) et  fait découvrir différents blogs et leurs auteurs.
Le principe est de faire découvrir des blogs qui ont moins de 200 abonnés, je dois exposer 11 faits sur moi-même, répondre aux 11 questions de la personne qui m’a taguée, poser à mon tour 11 questions aux 11 blogs que j’aurai tagués, et on commence!

11 anecdotes sur ma pomme:
Je comprend le créole mais je ne le parle pas. J’ai appris l’anglais en regardant beaucoup -trop- de séries TV. Je suis passionnée de documentaires. J’ai vécu à Londres 2 ans. J’adore le sucré-salé.  Je porte mes cheveux afro au naturel.  J’ai commencé la méthode no-poo par un « big chop » dans le salon de Lorraine Massey à New York en 2009 : gros sentiment de victoire sur le coup, puis grosse panique face à mon afro dès la première pluie venue, maintenant ça va. Je préfère pratiquer le yoga en plein air. J’aime les animaux…dans la nature. J’ai depuis toute jeune  une phobie pour les androïdes, les clones et les robots anthromorphes, alors même que je n’en ai encore jamais rencontré. Je suis plutôt du genre verre à moitié plein mais j’ai la critique plutôt facile.

Deux nominations ça fait beaucoup de questions, j’ai donc combiné  les questions qui m’arrangeaient parmi celles de Natasha et Transitionneuse:

  1. On te propose d’échanger ton emploi avec une personne exerçant un travail complètement différent du tien pendant un an: quel métier choisis-tu? Meunier, donc
  2. Tu dois passer une semaine sur une île déserte avec la personne connue de ton choix: qui invites-tu à te tenir compagnie? J’inviterais Joseph Gordon-Levitt, et il m’apprendrait à jouer La valse à mille temps à la guitare.
  3. Le dernier achat regretté ? Des chaussures, je les « baptise » toujours en un temps record, je les ruine rapidement après. Mon père a des mocassins qu’il mets depuis 30 ans et amène chez le cordonnier un fois par an. En 2014, c’est décidé j’économise et j’investis.
  4. Une ancienne habitude que tu as récemment délaissé/changé pour une alternative plus écologique? J’avais 3 mois la première fois que j’ai pris un vol long courrier et l’avion, ça a longtemps été quelque chose de naturel pour moi.  Aujourd’hui,  je suis résolue à découvrir ce qui se passe plus près de chez moi, à voyager dans ma ville, ma région et partout où un vélo, un train, un cheval ou que sais-je, peuvent me mener,  et à réserver l’avion aux exceptions.
  5. A choisir, tu ferais un marathon des épisodes de Scandal ou plutôt Game of Thrones. Les deux mon capitaine. Je l’ai déjà fait pour les saisons 1 et je sais d’ors et déjà que je ne le referai pas pour les saisons 4.
  6. A quoi penses-tu être addict ? Le sucre. Mais je me soigne.
  7. Une (mauvaise) habitude que tu aimerais changer/ une nouvelle habitude que tu aimerais adopter? Etre sur internet après 22h30, comme là maintenant.
  8. Une chose que tu aimerais apprendre à faire? Coudre. J’aimerais apprendre à faire des sachets en tissu pour mes courses en vrac et une robe de style Empire.
  9. Quelque chose que tu es fièr(e) de savoir faire et que tu pourrais apprendre à quelqu’un d’autre? Je fais la cuisine de manière simple et équilibrée. En laissant tomber les emballages, j’ai abandonné Picard et j’ai développé plein d’astuces pour faire la cuisine rapidement.
  10. Ta plus belle réussite ? Je suis plutôt fière du travail accompli en tant que volontaire internationale au sein de la coordination Cotravaux. Cela m’a amené à participer à des chantiers dans les parcs naturels du Golden Gate Park et de Yosemite en Californie et à Mnazi Bay en Tanzanie. J’ai repoussé les limites de ce dont je me croyais physiquement capable, participé à la conservation de sites grandioses, voyagé à peu de frais et vécu l’espace de quelques semaine en communauté dans une intense solidarité. J’ai fait des rencontres merveilleuses.
  11. Quel post doit-on absolument lire sur ton blog ? Ce serait: Aménager un petit appartement avec un petit budget 1: choisir le minimalisme

Les 11 bloggeuses et bloggeurs  auxquelles je souhaite faire un clin d’oeil:

Catherine qui préfère Voyager Léger

Charles de No Déchet

D & L  résidents de lappartement337

les mains vertes de Jardins partagés

Lauren # Trash is for tossers

Marie-France chez Save the green

Stéphanie aventurière d’Ecoloquest

Lily o’valley pour Une vie sans gâchis

La pescatarienne Coco & Petit Pois

Flora  Solidaire & écolo

et le onzième sera l’invité de Noël, si vous avez envie d’être taggué, faites le moi savoir en commentaire.

Et voici mes questions :

1. Ce serait quoi ta maison idéale ?

2. Tu désencombres et tu choisis de te séparer de la bibliothèque, quel livre gardes-tu ?

3. Où vas-tu quand tu as un besoin urgent de nature ?

4. Un essai ou un documentaire que tout le monde devrait avoir lu ou vu ?

5. Quelle est ta philosophie ?

6. À l’instar de Steve Jobs ou Coco Chanel tu te choisis un style signature, quel serait ton uniforme ?

7. Quelle est la meilleure trouvaille que tu aies déniché dans la rue ?

8. Ta destination de rêve ?

9. Quel était ton métier idéal quand tu étais petit ?

10. Une habitude que tu as changé récemment par soucis éthique

11. Un lieu qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie.

 

3 réflexions sur “ Le moulin de Keriolet ”

  1. J’ai enfin pris le temps de lire ton article! Merci pour cette jolie visite du moulin; ta réflexion par rapport à la chanson du meunier qui dort m’a fait sourire🙂. Très sympa d’en savoir un peu plus sur la personne qui se cache derrière ce joli blog.

  2. Effectivement c’est un beau rêve ! En tout cas ce moulin là est magnifique et l’endroit semble très apaisant. Merci pour la découverte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s