Les séries américaines se mettent aux langues, y compris la langue des signes

ASLTutorial_S1Ep1

Vous  vous souvenez quand dans la série Stargate, l’équipe SG1 se promenait de planète en planète, conversant avec les autochtones sans le moindre problème de langue ? Les audiences américaines n’ont jamais été habituées au doublage ou au sous-titrage, ni à la télévision ni au cinéma où la production nationale est largement majoritaire. Mais grâce à des séries innovantes le petit écran s’ouvre aux langues.

Dans les séries d’espionnage des années 80 comme Les Deux font la paire ou Supercopter,  les agents du KGB complotaient toujours en français dans la VF, en anglais en VO. J’ai toujours trouvé que ça ôtait du réalisme à l’intrigue. Jusqu’à ce que j’apprenne récemment en regardant « The Americans », la nouvelle série de FX, que le KGB interdisait à ses agents de se parler en russe.

Les héros Philip et Elizabeth Jennings vivent à Washington au début des années 80, ils sont agents du KGB, stationnés aux Etats-Unis depuis une quinzaine d’années. Interprétés par Matthew Rhys (Brothers and sisters) acteur britannique dont la maternelle est le gallois et la petite fiancée de l’Amérique Keri Russell (Felicity, Mission Impossible 3), ils s’adressent toujours l’un à l’autre dans un américain standard. D’ailleurs leurs enfants ignorent tout de leur double vie. Le russe est cependant bien présent, dans les flashbacks, dans les bureaux de l’ambassade russe à Washington, dans la bouche de leur voisin Beeman un agent du FBI soupçonneux pour qui l’apprentissage de la langue de Tchekov est plus qu’un loisir.

Les agents de la CIA sont quant à eux parfaitement polyglottes dans Alias où Sidney Bristow qui sait toujours répliquer dans la langue de son interlocuteur. Homeland étant une série d’espionnage « réaliste » on sait que Carrie Mathison a étudié l’arabe et le farsi (persan). Spoiler Alert : Dans la dernière scène de la saison 2 [si vous ne l’avez pas vu, passez votre chemin, mais enfin qu’est-ce que vous  attendez ?]  Saul se parle à lui-même dans une langue qu’on n’a pas encore entendu dans la série. La scène a soulevé énormément de questionnement outre-atlantique: Saul était-il autre que ce qu’il prétend ? Perso, je n’y ai pas vu le mystère, ça doit être mes restes d’études anciennes mais on reconnait l’araméen et vu qu’il se trouve dans une chapelle ardente, on se doute bien qu’il récite une prière. Des fans éclairés ont posté sur youtube des explications sur ce qu’est le kaddish.

Firefly (c) Fox

Dans la trop courte et très culte série de Joss Whedon Firefly, tout le monde est polyglotte. Les humains du futur vivent disséminés sur différentes planètes où le mandarin a surpassé l’anglais comme langue véhiculaire de la galaxie. Les héros jurent fréquemment en mandarin… non sous-titré.

Ainsi les séries du  début de l’âge d’or se plaisaient à perdre les spectateurs -et les diffuseurs internationaux – dans la traduction. Dans Ally McBeal, Lucy Liu se débattait en chinois avec un serveur tueur de grenouilles. Dans une autre série de David E.Kelley, la méconnue Picket Fences, en VF Un drôle de shériff alias High Secret City alias La ville du grand secret (!) Marlee Matlin, oscarisée pour son rôle dans « Les enfants du silence » tient le rôle récurrent du maire de la ville, ville qui vraiment n’avait pas de « grand secret » juste un problème aigu de criminalité.

Marlee Matlin joue aujourd’hui dans un feuilleton pour ado ABC Family « Switched at birth » (diffusé en France sur 6ter) où des adolescentes découvrent qu’elles ont été échangées à la naissance. L’une est sourde, l’autre non. Ça sonne plutôt soap opera comme prémices, en fait c’est malin, ouvert d’esprit, pédagogique sans être donneur de leçon, c’est un brin hystérique et tout le monde s’en prend plein la figure.

Bay (Vanessa Marano, Gilmore Girls) la jeune rebelle élevée dans une riche famille WASP découvre qu’elle est la fille d’une mère porto-ricaine et d’un père d’origine pied-noir (joué par le french lover Gilles Marini). Daphné (Katie Leclerc) doit se faire à sa ‘nouvelle’ famille qui ne connait pas la langue des signes. Du moins au début. Car après une première saison fleuve, dans la saison 2 tout le monde s’est mis à la page et signe couramment. D’ailleurs lundi prochain sera diffusé le premier épisode filmé entièrement en langue des signes américaine. Et oui car la langue des signes n’est pas universelle. Les français parlent la LSF, les québécois LSQ par exemple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s